lundi 14 janvier 2019

TuTo DIY : Eponge ou gant de vaisselle, douche ...


De nombreux tutos sont présentés sur le net ...
j'ai vu chez Pasthellecousette son idée de "anse" ...
Allez-y, elle a plein de jolies choses ...
On s'aime bien ...
j'ai tenté mes éponges et j'ai pris des photos ...


Eponge ou gant : Voici mon  avis

Pour la vaisselle : beaucoup plus d'adhérence qu'une simple éponge (on aime ou pas); facile à faire sécher et la toile de jute est moins abrasive ... Après, ce n'est pas miraculeux !
Pour la douche : on enlève les peaux mortes mais là je n'ai rien inventé ...

Et c'est réversible ! 

Fournitures:

1. Toile de jute
2. Coton imprimé 12 x 8 cm
3. Tissu éponge
4. Ruban 7 cm
5. Gabarit 12 x 15 cm : utile pour découper ou tracer correctement et le garder sous la main.
6. Kapok : rembourrage imputrescible si on veut pour une éponge en volume (facultatif).

Etapes :

Plier dans le sens de la longueur et coudre endroit contre endroit et retourner.



Placer comme sur les photos et coudre en laissant une ouverture (3/4 cm) : ne pas oublier le ruban.

Retourner le tout et surpiquer en prenant soin de bien repasser sur l'ouverture.
On peut remplir de kapok avant de refermer si on veut un éponge en volume ...





Et hop !
A la vaisselle maintenant ou à la douche !!!



22 commentaires:

  1. c'est joli comme tout ! j'ai lu qqpart sur le net, pour le rembourrage (mais pas testé moi-même) : des filets en plastique genre oignons, oranges ... imputrescibles et ... zéro déchet (mais pas totalement "propre", vu que le plastique doit finir par se découper en petits bouts et ... on en fait quoi le jour où on veut s'en débarrasser ???)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, je ne savais pas pour le rembourrage avec les filets plastique ! Mais du coup, j'ai choisi l'option sans rembourrage !

      Supprimer
    2. ben moi je suis actuellement en train de garder mes filets d'orange pour les recycler en éponge. Ils utilisent ça en afrique pour faire la vaisselle, ça fait terriblement mousser et ça marche pas mal. Alors en effet, pourquoi pas en mettre à l'intérieur pour faire de la mousse (mais peut-etre que ça se désintégrerait en miette à la longue....)

      Supprimer
  2. Merci bien, il faut que je dégote de la toile de jute maintenant. J’ai Beaucoup l’idee des filets car malheureusement ils persistent à la maison...

    RépondreSupprimer
  3. Super idée écologique et simple à réaliser ! Je vais tenter en version éponge car en Angleterre (où je vis depuis quelques mois), je n'en trouve pas des comme en France (= celles que le hérisson de la pub aime bien). A l'intérieur, je pensais mettre le rembourrage d'un vieux canapé pour le réutiliser. Vu que c'est des fibres synthétiques, ça doit aussi être imputrescible. Ça se tente, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je pense que ça se tente ! Avec la toile de jute qui est presque rigide, je trouve que cela se tient bien ... du coup , je préfère sans rembourrage mais j'ai fait les 2 pour satisfaire les usagers de la maison !

      Supprimer
  4. Merci beaucoup pour le tuto cela va être très utile chez moi reste a trouver la toile de jute

    RépondreSupprimer
  5. Super ces éponges, je suis justement actuellement en pleine réflexion pour le remplacement des mes éponges (faire des tawashis ou des éponges lavables?). Ton idée de passant pour la main me plaît bien. J'ai plus l'habitude d'éponges rembourrées mais celles-ci doivent être bien pratiques. Elles sont même limite un peu trop belles pour avoir envie de les salir ;-)
    La toile de jute, ça gratte ou pas tant que ça ? J'ai vu qu'on pouvait utiliser les coquilles d’œufs pilées pour récurer les casseroles..., je vais tenter.
    Je commence aussi à parler zéro déchet sur mon blog et ça fait plaisir de voir qu'un certain nombre de copinautes aussi ;-) Bises. A plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. séverine futile17 janvier 2019 à 00:22

      les coquilles d'oeuf broyées ça récure super ;-)

      Supprimer
  6. ben moi je suis actuellement en train de garder mes filets d'orange pour les recycler en éponge. Ils utilisent ça en afrique pour faire la vaisselle, ça fait terriblement mousser et ça marche pas mal. Alors en effet, pourquoi pas en mettre à l'intérieur pour faire de la mousse (mais peut-etre que ça se désintégrerait en miette à la longue....)

    RépondreSupprimer
  7. Elles sont trop belles pour la vaisselle non ?
    Ton idée me fait penser que j'ai un coupon de toile de jute depuis fort longtemps (impossible de me rappeler pourquoi je l'ai acheté...). Reste à le retrouver et je m'y mets !

    RépondreSupprimer
  8. Un moment que j'y pense mais je suis jamais passée à l'action... tu ravives mes neurones ! Ça rend super bien, maintenant est-ce vraiment efficace ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, efficace, oui, je m'en sers et j'ai toujours en complément l'éponge basique (pour la table... Mon homme me dit qu'il aurait fallu que cela soit plus grand, moi ça me convient ..; et oui, c'est efficace ... indispensable, je ne pense pas mais très utile et moins abrasif

      Supprimer
  9. C'est une bonne idée la petite "poignée" ... il faudrait que je m'y mette aussi, mais encore faut-il trouver les fournitures qui vont bien. Je n'ai jamais réussi à trouver de kapok, mais je ne savais pas que c'était imputrescible. Pas de risque de rayer les casseroles avec la toile de jute j'imagine ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahhhh ! Je te réponds enfin car je ne pouvais plus laisser de commentaires sur mon propre blog !!!! Bref ! ça y est ! j'ai compris et ça marche !!!!
      Donc, non, pas de risque de rayer les casseroles avec la toile de jute ! Et pour le kapok, moi je préfère sans car j'ai l'impression de mieux tenir mon éponge ... Voilà ! De gros becs !

      Supprimer
  10. Super idée et très joli résultat !! Merci !

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour, pourquoi faut-il mettre du rembourrage imputrescible? Sinon, super idée je vais tester de suite!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le rembourrage n'est pas une obligation mais si vous choisissez cette option, je conseille un rembourrage imputrescible pour éviter que le gant pourrisse à l'intérieur et qu'ensuite des tâches de moisissures apparaissent sur le gant ... Et aussi pour que les bactéries ne se stockent pas à l'intérieur du fait de la moisissure ... voilà, bref, cela prolonge la durée de vie de l'éponge si on choisit l'option rembourrage ... Voilà !
      Bonne et belle cousette !

      Supprimer
  12. Lilia ( ma cocotte) et moi, on adore, ces petites éponges, on commence à s'intéresser au zéro déchet, alors c'est tout pile!... une après midi pluvieuse... hop on s'y met ! Merci pour toutes ces superbes idées motivantes!

    RépondreSupprimer
  13. j'aime bien me balader chez toi,ça fourmille d'idées
    bravo et bon week-end
    mamy 70

    RépondreSupprimer

Merci d'avance pour vos petits mots ...